Transformateur (analogique)

Ici on traite de tout ce qui concerne les alimentations et les automatismes, quelques soient les technologies mises en œuvre. Depuis le simple transformateur jusqu'aux divers systèmes de "pilotage" (DCC, DCS, …) en passant par les micro processeurs (Arduino et autres).
Avatar du membre
pelican
Gold
Messages : 167
Enregistré le : 08 mai 2008, 09:42

Re: Transformateur (analogique)

Message par pelican »

Un simple transfo Roco, issu d'une boite de départ :Ange2

Image

Avatar du membre
Dolabrus
Junior
Messages : 28
Enregistré le : 21 janv. 2020, 22:15

Re: Transformateur (analogique)

Message par Dolabrus »

Bonjour, chez moi j'ai une vieille alim de labo stabilisé 0/30 V 5 A produisant du continu et de l'alternatif (pour pouvoir entretenir mon matériel marklin), je ne me sert pas de la partie pour réguler l'intensité.
Image

Du coté du réseau de l'AFAC, anciens n'était pas compliqué, une prise relié a la grosse alim du réseau 24v et puis ça marche bien, pas besoin de grand chose !

Du coté rodage de machine, je m'y connais pas trop mais ce que l'on fait généralement, on limite la tension envoyé dans le moteur pendant un bon mois de circulation.

Guilhem
Membre de: -AFAC Réseau zéro
-Train et Traction Train Des Mouettes

Avatar du membre
Lagaffe
Gaffe a Gogo
Messages : 320
Enregistré le : 02 avr. 2008, 08:56
Localisation : Allemagne

Re: Transformateur (analogique)

Message par Lagaffe »

Juanfran3 a écrit :
21 mai 2020, 16:23
Comment utilisez vous concrètement (en analogique) ces alims de labo stabilisées
Je les utilise sous forme non réglables (préréglées) pour allimenter correctement mon système de commande par ordinateur.
Les blocs (c'est le bon mot?) sont alimentés avec des cartes 4A.

Le gros soucis que j'ai eu était au moment de la mise sous tension des alims. Le disjoncteur a sauté (même un C16) parce que tous les condensateurs se sont chargés au même moment. J'ai donc dû installer un décalage automatique...
A+

Répondre