CITERNE TP "MiMo"

Concerne tout le matériel ayant, en réel, circulé sur de la voie de 1435 mm ; y compris les VNS.
Répondre
Avatar du membre
cdz183
Platinum
Messages : 3555
Enregistré le : 12 févr. 2016, 16:12
Localisation : Bourgogne - Auxerre (89)

CITERNE TP "MiMo"

Message par cdz183 »

Bonjour à tous,
A la demande générale (euh, en fait, d'une seule personne ... :mrgreen: ), je vous propose de suivre la (tentative de) construction d'une citerne à bogies, dite TP, arrivée sur le continent avec les troupes US lors de la première guerre mondiale.

Je me suis basé sur l'excellent article d'Ivan Bory assorti d'un plan au 1/43,5e, paru dans le regretté "Modèles Ferroviaires" n° 13 de décembre 2008 édité par LR presse et archi-épuisé. On le trouve quand même assez facilement en version papier sur un célèbre site d'enchères, parfois sur un non moins célèbre site de ventes entre particuliers, voire dans les petites annonces des forums spécialisés. A défaut, il est également dispo sous forme numérique, notamment ici.

citerne TP_0.jpg
citerne TP_0.jpg (44.76 Kio) Vu 4730 fois
citerne TP_1.jpg
citerne TP_1.jpg (74.74 Kio) Vu 4730 fois
L'auteur, rompu à la construction intégrale de matériels roulants en PVC et laiton, avait choisi pour cette réalisation originale un mix de scratchbuilt et de kitbashing, à savoir un châssis maison tout laiton et la modification d'une citerne plastique provenant d'un kit américain. J'ai voulu pousser cette démarche de démocratisation plus avant en substituant au châssis laiton un châssis plastique, non pas tant pour en réduire drastiquement le coût (contrairement à une idée reçue, les profilés en laiton fraisé ne sont pas hors de prix) que pour tenter le modéliste que la soudure effraie ou rebute. Pris au jeu, j'essaierai, avec l'aide de tous, de trouver autant que faire se peut pour les principaux sous-ensembles la solution la moins chère, tout en gardant un niveau de réalisme et de qualité satisfaisant. C'est le concept "MiMo", pour misèra-modélisme, terme lancé voici 20 ans par un célèbre détaillant de l'ouest qui voyait d'un mauvais oeil la prolifération de trucs et astuces visant à s'affranchir des circuits commerciaux et repris tel quel avec panache par les intéressés !
Ce modèle n'est pas inédit (on trouve dans ce propre forum des exemples de construction intégrale plastique ou laiton de haut vol) mais le but recherché est de le rendre accessible au plus grand nombre, si ce n'est à tous, et donc de trouver des compromis acceptables. Naturellement, toutes les matières premières et pièces constitutives doivent être et rester disponibles, ce qui exclut les oiseaux rares et autres lithiases de brol (comprendre : bazar accumulé depuis des lustres par tout bricoleur qui se respecte ...).
Modifié en dernier par cdz183 le 30 déc. 2017, 17:21, modifié 2 fois.
Club : RMC 59 / CdZ / AATY
Région 2 époque 3 (56-64) : brique et vapeur !
rasschaert
Platinum
Messages : 470
Enregistré le : 08 févr. 2013, 18:48

Re: CITERNE TP "MIMO"

Message par rasschaert »

Bonjour Nicolas,
Je m'installe avec intérêt!
Et je me permettrai d'intervenir pour la reproduction des rivets du châssis, avec un produit accessible et agréable à mettre en oeuvre.
Bon Noël à tous!
Avatar du membre
cdz183
Platinum
Messages : 3555
Enregistré le : 12 févr. 2016, 16:12
Localisation : Bourgogne - Auxerre (89)

Re: CITERNE TP "MIMO"

Message par cdz183 »

Après lecture attentive de l'article et des plans cotés en élévation, on peut attaquer le châssis proprement dit. Comme indiqué plus haut, Ivan a délibérément écarté la construction d'un tel châssis en profilés plastique au profit du laiton pour une question de rigidité (et il n'avait pas tout à fait tort, comme nous le verrons ...). En effet, à la différence d'un tombereau ou d'un couvert, l'absence de caisse ne permet pas ici de plaquer le châssis sur icelle, les deux structures se confortant alors mutuellement. Sur ce wagon, la citerne n'est solidarisée qu'en 3 points sur le châssis : les 2 berceaux situés au dessus de chaque bogie et la vidange centrale (tube en T renversé fixé sur les longerons).
Les profilés UPN en laiton fraisé sont disponibles en 6 x 2 mm ; nous utiliserons la référence n°267 d'Evergreen (en vente chez tous les bons détaillants en modélisme et maquettes d'architecture) en sachet de 3 pièces PVC de 6,3 x 2 mm et de 355 mm de longueur.
citerne TP_2.jpg
citerne TP_2.jpg (74.63 Kio) Vu 4716 fois
A la sortie du sachet, ce qui frappe est effectivement l'extrême souplesse du profilé, tant en flexion qu'en torsion, malgré la présence des 2 ailes. Ceci implique obligatoirement 2 précautions : l'assemblage sur marbre et une découpe rigoureuse des interfaces afin de réduire le jeu. Pour cette dernière, j'ai développé une petite astuce pour me faciliter la vie.
Les 2 longerons et les 8 traverses sont découpés à la bonne dimension et à angle droit. Ne disposant pas d'un massicot type "Chopper", j'utilise ma scie miniature Sandvik 268 (disponible en GSB) et une boîte à onglet Fohrmann (L'octant), équipement permettant également la découpe de profilés laiton et évitant ainsi l'accumulation d'outillage. Les extrémités des traverses sont ensuite usinées à l'X-Acto et l'on obtient ceci :
châssis_1.jpg
châssis_1.jpg (79.49 Kio) Vu 4716 fois
L'assemblage peut débuter : sur un marbre (ici, mon fidèle compagnon en fonte rectifiée mais une simple chute de de verre épais ou un morceau de stratifié de forte épaisseur suffit) et avec une équerre digne de ce nom (ici, l'un de mes vés de presse, mais une équerre de mécanicien suffit, dès lors que son épaisseur fait au moins 7 mm), on colle le 1er longeron à la 1ere traverse de tamponnement, puis rebelotte pour le suivant :
châssis_2.jpg
châssis_2.jpg (100.24 Kio) Vu 4716 fois
On peut alors assembler,toujours dans les mêmes conditions, les 2 demi-cadres :

châssis_3.jpg
châssis_3.jpg (63.19 Kio) Vu 4716 fois
Et l'on obtient ceci :
châssis_4.jpg
châssis_4.jpg (70.33 Kio) Vu 4716 fois
Modifié en dernier par cdz183 le 28 déc. 2017, 19:44, modifié 1 fois.
Club : RMC 59 / CdZ / AATY
Région 2 époque 3 (56-64) : brique et vapeur !
Avatar du membre
i mouvrini
Platinum
Messages : 336
Enregistré le : 18 févr. 2014, 14:11
Localisation : cognac 16100
Contact :

Re: CITERNE TP "MIMO"

Message par i mouvrini »

Bonjour a tous

Bonjour CDZ 183

Voiçi le plan du chassis des wagons TP + Citerne

A+ Bernard
img412.jpg
:applause: :applause: :applause:
Avatar du membre
cdz183
Platinum
Messages : 3555
Enregistré le : 12 févr. 2016, 16:12
Localisation : Bourgogne - Auxerre (89)

Re: CITERNE TP "MIMO"

Message par cdz183 »

Les 6 traverses centrales sont réunies par 2 longerons médians dos à dos de même section, espacés de 8 mm. Pour une question de facilité de montage et de résistance accrue, ces 2 segments de longeron de 4 mm de long (!) sont remplacés par une barre rectangulaire de 4 x 3,2 mm (profilé Evergreen n° 187) entre les 2 traverses support de bogie. Cette barre, ajustée à la longueur exacte du tenon des traverses, est collée entre elles préalablement et l'ensemble ainsi constitué est introduit dans le châssis. Ce subterfuge sera totalement invisible, les 2 traverses étant ensuite coffrées sur toute leur longueur et sur chaque face par une plaque rivetée
châssis_5.jpg
châssis_5.jpg (71.13 Kio) Vu 4698 fois
Toutes les traverses sont collées en place à l'intérieur du châssis, toujours sur marbre, ce qui garantit un parfait alignement des différentes ailes. Un relevé exact des longueurs entre traverses est opéré et les sections de longerons sont découpées, usinées, introduites et collées APRES AVOIR ADOSSE l'un des longerons à un dispositif d'équerrage couvrant toute sa longueur. Cette précaution est capitale, au risque d'obtenir sinon un châssis en zig-zag. En effet, l'extrême souplesse des longerons extérieurs ne permet pas le rappel d'une contrainte générée par les différents cadres ainsi créés.
On peut ensuite couper, usiner et coller les segments de longerons distaux, dont la disposition a priori baroque s'explique par le report de charge exercée par les tampons d'origine dont l'embase est en V ouvert. Un traçage sur le châssis et une mesure précise des longueurs et des angles sont indispensables à une parfaite congruence dont dépend entièrement la rigidité de ce caisson en porte à faux. Les éléments rapportés sont ici structurels et non pas seulement esthétiques :
châssis_6.jpg
châssis_6.jpg (43.91 Kio) Vu 4698 fois
citerne TP_3.jpg
Modifié en dernier par cdz183 le 23 déc. 2017, 14:00, modifié 3 fois.
Club : RMC 59 / CdZ / AATY
Région 2 époque 3 (56-64) : brique et vapeur !
Avatar du membre
cdz183
Platinum
Messages : 3555
Enregistré le : 12 févr. 2016, 16:12
Localisation : Bourgogne - Auxerre (89)

Re: CITERNE TP "MIMO"

Message par cdz183 »

Merci à Joël et Bernard pour leurs encouragements et, je n'ai aucun doute, leur active participation à ce projet ! :merci:
Club : RMC 59 / CdZ / AATY
Région 2 époque 3 (56-64) : brique et vapeur !
Avatar du membre
i mouvrini
Platinum
Messages : 336
Enregistré le : 18 févr. 2014, 14:11
Localisation : cognac 16100
Contact :

Re: CITERNE TP "MIMO"

Message par i mouvrini »

Bonjour a tous

Bonjour CDZ 183

Deux photos de différents bogies TP
IMGP3164.JPG
IMGP3169.JPG
A+ Bernard :applause: :applause:
marcou 33
Platinum
Messages : 1351
Enregistré le : 24 mai 2010, 10:13
Localisation : GIRONDE .. .

Re: CITERNE TP "MIMO"

Message par marcou 33 »

bonjour a tous ,bonjour cdz 183...tres belle realisation..je m installe au fond pour suivre l evolution de cette maquette
tu es tres bien parti ....BRAVO

cordialement marcou :bravo: :bravo:
rasschaert
Platinum
Messages : 470
Enregistré le : 08 févr. 2013, 18:48

Re: CITERNE TP "MIMO"

Message par rasschaert »

Bonjour Bernard,
Sans vouloir jouer les puristes (mais en zéro qui ne l'est pas un peu...) le châssis que tu présentes est celui du plat à bords bas, le seul de la famille TP à avoir 5 traverses entre les pivots de bogies, car d'emblée destiné à porter des véhicules. Tous les autres (tombereau à bords hauts, couverts, frigo, plat à ranchers) n'en possèdaient que 4.
Celui du wagon-citerne, plus court que tous les autres, n'avait que 2 traverses intermédiaires, sur lesquelles viennent se fixer les brides de maintien de la cuve situées de part et d'autres du dôme, ce que Nicolas a bien respecté sur son châssis. Voici un plan de la compagnie du Nord qui appuiera mes propos:
TP Citerne.pdf
(330.36 Kio) Téléchargé 359 fois
Amicalement
Joël
Modifié en dernier par rasschaert le 23 déc. 2017, 14:06, modifié 1 fois.
Avatar du membre
cdz183
Platinum
Messages : 3555
Enregistré le : 12 févr. 2016, 16:12
Localisation : Bourgogne - Auxerre (89)

Re: CITERNE TP "MIMO"

Message par cdz183 »

Oui et non, Joël ! Bernard a indiqué manuellement les traverses présentes seulement sur le châssis de la citerne !

NB : joli plan ! Je constate d'ailleurs que sur celui-ci, une bonne partie de l'extrêmité du châssis est planchéié et non juste la traverse de choc !
Club : RMC 59 / CdZ / AATY
Région 2 époque 3 (56-64) : brique et vapeur !
Répondre